Avec le libra, Facebook veut bousculer les monnaies

Mark Zuckerberg associe à son projet de cryptomonnaie une vingtaine de poids lourds du commerce ou du paiement.
Par Alexandre Piquard et Véronique Chocron Publié aujourd’hui à 10h41, mis à jour à 10h44
Temps de Lecture 4 min.
Partager sur Facebook Partager sur Facebook
Partager sur Twitter Partager sur Twitter
Envoyer par e-mail Envoyer par e-mail
Article réservé aux abonnés
Mark Zuckerberg s’exprime devant les développeurs de Facebook, le 1er mai 2018, à San José (Californie.) Marcio Jose Sanchez / AP
Источник